Philosophie

La réincarnation et les ordinateurs

le

Cet article est le deuxième de la série sur la réincarnation et les ordinateurs.

Les années passent. Votre relation avec votre logiciel d’IA et le programme qui roule sur internet devient plus profonde. Votre ordinateur est maintenant devenu désuet. L’entreprise avait déjà prévu cette éventualité ; un protocole de mise à niveau est intégré dans le programme. Lorsque vous exécutez ce protocole, le programme met d’abord en veille le logiciel sur votre ordinateur. Puis il effectue une dernière sauvegarde des paramètres spécifiques à votre logiciel. Le logiciel sur votre ordinateur est désactivé afin que personne d’autre n’ait accès à cette version personnalisée pour vous. Dans les faits, votre logiciel, sur votre ordinateur, est maintenant mort. Le programme vous a fourni, via internet, un code.

Vous allez acheter un nouvel ordinateur. Lorsque vous le branchez sur internet, vous accédez au site de l’entreprise de logiciels d’IA. On vous demande votre code. Lorsque vous l’entrez, une nouvelle version du logiciel se télécharge et s’exécute sur votre ordinateur. Le logiciel effectue une analyse de ce nouvel ordinateur et optimise ses paramètres en fonction des nouvelles composantes de l’ordi. Ensuite, il télécharge les paramètres qui ont été sauvegardés juste avant sa désactivation. Vous vous saluez et votre relation avec le logiciel peut reprendre.

L’histoire que je viens de vous raconter est très simpliste, mais elle illustre bien le principe de la réincarnation. Le logiciel dans le nouvel ordi a évolué par rapport à l’ancien, car l’ordi est plus puissant et il démarre avec les paramètres de son « ancienne vie ». Le programme qui est exécuté sur les serveurs de l’entreprise est l’équivalent de l’esprit humain et le logiciel local, qui est exécuté sur votre ordi, représente la conscience dans un corps.

En ce moment même, plusieurs entreprises effectuent des réincarnations d’ordinateurs chaque fois qu’un ordi est mis à niveau et qu’une image est utilisée à partir d’un réseau pour reconfigurer cet ordi ; le principe est le même, même si le logiciel en question n’est pas conscient ou n’a pas une personnalité issue d’un programme d’intelligence artificielle.

De la réincarnation humaine

De ce qui précède, peut-on en conclure que les êtres vivants se réincarnent ? La réponse est non, évidemment. Pour que la réincarnation soit possible, il faudrait DÉMONTRER qu’il existe un « internet » pour les âmes des êtres vivants.

Par contre, les philosophies spirituelles de l’ancien orient (Indouisme, bouddhisme, Taoïsme, etc.) ont déjà décrit de telles structures métaphysiques. Le plan astral et le plan causal en sont de bons exemples. D’ailleurs, selon l’indouisme, il existerait un « cloud » où seraient enregistrés tous les évènements qui se sont produits jusqu’à ce jour. Il est appelé annales akashiques. L’Akasha serait une sorte de substance dans laquelle s’imprègne tout ce qui a existé. Lorsqu’on meurt et qu’on revoit sa vie passer devant ses yeux, ce serait dû à un accès à ces annales, ou plutôt la partie qui concerne notre vie.

Conclusion

Bien que de ce qui a été décrit précédemment, on ne puisse pas affirmer qu’il existe une « vie après la vie », il est quand même logique d’y croire. Et comme il a été démontré, la réincarnation existe, au moins en principe.

Articles recommendés

Commentaires

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *