Environnement

La Pollution

le

Cet article est le quatrième de la série sur les problèmes environnementaux.

Qu’est-ce que la pollution ?

Si on effectue une recherche sur ce mot, on retrouve différentes définitions qui se recoupent toutes un peu. Le mot pollution(1) viendrait du latin « pollutio » qui veut dire souillure, salissure, profanation.

La médecine médiévale utilise le terme pollution pour désigner l’émission nocturne de sperme, souvent accidentelle, en dehors de l’acte sexuel de reproduction. Humm… ça pas vraiment rapport ; on va laisser tomber.(2)

Selon Wikipedia(3) :

« La pollution est la dégradation d’un écosystème par l’introduction, généralement humaine, de substances ou de radiations altérant de manière plus ou moins importante le fonctionnement de cet écosystème »

Je vais me permettre de généraliser cette définition comme suit :

« Action d’introduire toute forme d’énergie dans un volume et à un instant donnés en quantité telle qu’elle ne peut être traitée et éliminée assez rapidement par la nature avant de porter préjudice à toute forme de vie qui entre en contact avec elle. »

Dans cette définition, la matière constitue une forme d’énergie. Je reviendrais sur ce concept dans un autre article. De cette définition, on constate qu’il n’y a pas que la matière solide qui peut constituer une forme de pollution. On retrouve, par exemple, la pollution par le bruit et la pollution lumineuse.

Par exemple, les normes de santé au travail exigent que les travailleurs exposés à des sources de chaleurs importantes, comme les fours industriels, doivent retourner une certaine période à la température ambiante pour toute exposition prolongée à la source de chaleur. Donc, dans ce cas-ci, l’énergie calorique est une source de pollution, selon notre définition.

De la « Perniciosité » de la Pollution

Comme je l’ai mentionné plus haut, la pollution n’implique pas seulement la matière, mais aussi l’énergie sous plusieurs formes. Par contre, il n’y a pas que la présence d’une certaine quantité d’énergie dans un espace donné qui pollue, il y a aussi la génération d’énergie qui peut produire de la pollution. On a qu’à penser aux énergies fossiles ou aux à la production d’électricité par centrale thermique au charbon ou nucléaire. Donc, même si on utilise l’énergie électrique, qui en soi ne pollue pas, sa génération, elle, produit de la pollution.

La solution serait donc d’utiliser de l’électricité provenant de sources « propres », comme les panneaux solaires ou les éoliennes. Mais ici aussi, leur fabrication et mise en service va produire de la pollution. En effet, dans la fabrication d’une éolienne, on utilise l’acier, le plastique, et toute sorte de matériaux dont l’élaboration requiert des procédés qui peuvent être (et le sont généralement) polluants.

Mais que faire alors ? Quelle est la solution ?

De façon absolue, il n’y a pas de source d’énergie non polluante, ou totalement « propre ». Par contre, il y en a de beaucoup plus polluante que d’autres. Il faut donc privilégier les sources d’énergie les moins polluantes comme le solaire voltaïque et passif, l’éolien, l’hydro-électricité, etc. Il faut aussi et surtout réduire notre consommation.

Dans le prochain article, nous exposerons quelques solutions pour tenter de résoudre les problèmes environnementaux. Nous verrons comment l’économie joue un rôle de premier plan dans les problèmes environnementaux.

Comme je l’ai déjà mentionné, vous êtes invités à me faire part de vos commentaires et opinions. Si vous connaissez des personnes qui seraient par cet article et les autres de cette série sur les bases de l’environnement (ou même mes autres articles), n’hésitez pas à partager.

(1) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/pollution/62217

(2) http://www.toupie.org/Dictionnaire/Pollution.htm

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution

Articles recommendés

Commentaires

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *